Quelles  différences existe-t-il entre le Community Builder et le Community Manager ?

Pour les non-communicants, il n’est pas forcément facile de faire la différence entre les tâches du Community Builder et celles du Community Manager. Voici les principales distinctions :

Le Community Builder est un décideur

Image Community manager

Le Community Builder intervient dans l’élaboration de la stratégie digitale de l’entreprise en collaboration avec toute l’équipe de décideurs. Il définit également la segmentation du public cible et participe à l’élaboration des plannings éditoriaux. Cela permettra à l’entreprise d’assurer une homogénéité dans les contenus qu’elle publiera sur les réseaux sociaux.

Le Community Manager est un exécutant

Image d'un community manager en action

Le Community Manager lui, ne sera là que pour appliquer la stratégie et exécuter les plans éditoriaux définis au préalable. Il suit les directives données par sa hiérarchie. Le travail du Community Manager est d’avant tout d’assurer la présence d’une marque ou d’une entreprise.

Le Community Builder détecte les influenceurs

Le Community Builder est là pour identifier les membres clés ou influenceurs dans le domaine de l’entreprise. Il est là pour “recruter” ces membres clés et les associer à la stratégie de l’entreprise. C’est une étape importante dans l’élaboration de la stratégie de la présence sur les différents réseaux sociaux. Cela permettra à votre entreprise d’assurer la croissance rapide de votre communauté.

Le Community Manager anime et modère la communauté

Le travail principal du Community Manager réside en l’animation et la modération quotidienne des communautés. Il intervient comme un véritable lien entre l’entreprise et les followers. Sa mission principale est de connecter les personnes entre elles, afin de les faire adhérer aux valeurs de l’entreprise. Il doit évidemment garder en ligne de mire que le but de cette présence est aussi d’assurer la bonne réputation de la marque.

Le Community Manager fournit des rapports d’activité

Il revient au Community Manager de réaliser un reporting détaillé concernant l’activité de l’entreprise sur les réseaux sociaux. C’est lui qui doit fournir des chiffres de visites, d’impression, et d’interaction sur les différents réseaux sociaux. Il est également important d’analyser la réceptivité de la communauté quant aux actions qui sont menées sur les réseaux.

Le Community Builder analyse les rapports d’activité

Tous ces indicateurs remontés par le Community Manager, permettront aux décideurs, dont fait partie le Community Builder, de voir si les actions menées ont permis d’atteindre les objectifs définis au préalable. Dans le cas contraire, le Community Builder saura ajuster ses actions pour mener l’entreprise à ses objectifs.