Le développeur backend est le travailleur de l’ombre chargé de la partie cachée d’une solution web à la différence du développeur frontend qui s’occupe de la partie visible de l’iceberg. Il est chargé de gérer l’aspect technique et fonctionnel d’un site sans oublier qu’à l’absence d’un architecte web ainsi que de part son statut, il peut se charger de la conception de l’architecture d’une solution web et être capable de proposer des solutions et émettre des suggestions surtout devant des demandes souvent incohérentes ou des exigences pouvant réduire la fiabilité de la solution. De ce fait, serveur, code et base de données sont ses atouts majeurs à la bonne exécution de son travail.

En quoi consiste le métier de développeur ?

Le développeur backend possède avant tout les compétences et connaissances nécessaires à la conception d’un site web. En effet, il est chargé du bon fonctionnement d’un site tout en intervenant sur le serveur et la base de données. Il participe à tout le développement du site en étroite collaboration avec le développeur frontend.
Sur la base d’un cahier de charge bien illustré, le développeur backend s’assure de mettre en place l’architecture du site correspondant aux attentes de son client. 

Cette architecture concerne principalement le fonctionnement de chaque partie et la place de chaque contenu du site. Ainsi il doit, tout au long du processus de développement, tenir compte des exigences du client ainsi que de son budget.

Les principaux outils du développeur backend sont les langages de programmation (Java, Python, Php …) et les frameworks (Django, Laravel …) ainsi que les systèmes de gestion de base de données comme ORACLE, MYSQL, MICROSOFT SQL SERVER et tant d’autres.

Les missions d’un développeur backend

Le développeur backend peut avoir différentes missions selon son statut au sein de l’entreprise et du contexte dans lequel il a été intégré au projet. Il peut être simple codeur ou bien exécutant et dans ce cas sera chargé de toute la conception du site.

Ainsi selon le budget, le temps limite qui lui est fixé et des attentes, il mettra en place un environnement adapté en choisissant les technologies et outils nécessaires.

Les principales missions d’un développeur backend concernent : 

  • Analyse des besoins :  Le développeur backend est le premier à se soucier de l’expérience utilisateur. En effet, il devra œuvrer pour faciliter au client l’utilisation de sa solution ainsi qu’aux futurs utilisateurs.

  • Établir les solutions techniques et assurer le développement des fonctionnalités techniques du site : A la suite de l’analyse des besoins des mise à jour seront effectués constamment pour l’avancement du développement du site, des solutions techniques seront aussi proposées pour assurer la viabilité et la qualité du projet. 

  • S’assurer du contrôle de qualité : Il est important de vérifier la performance ainsi que le bon fonctionnement des fonctionnalités tout en assurant la mise à jour du site. De ce fait il est nécessaire de suivre l’évolution des mises à jour tout en respectant les fonctionnements de base

  • Validation des fonctionnalités développées : Chaque fonctionnalité développée au préalable devra être testée et validée au sein de l’équipe tout en évitant d’endommager d’autres fonctionnalités déjà testées et validées.

  • Former le client en cas de besoin : Le client est souvent confronté à des difficultés à utiliser les solutions. Il est de ce fait parfois nécessaire d’initier le client au prise en main du site, du back office et autres si nécessaire. 

  • Établir un support technique du site : Dans l’optique de la prise en main, le développeur doit établir un support technique du site pour faciliter le travail à ses successeurs ou d’autres intervenants.

  • Corriger les problèmes et changements survenus remontés par le client si cela était convenu : Au cours du développement d’un site il est fréquent que le développeur soit confronté à des requêtes provenant de client. Cela pourrait s’agir de modification d’une fonctionnalité ou d’un bug détecté au cours de l’utilisation ou du test du site.

Les compétences requises pour le métier

La rigueur dans le travail, le pragmatisme ainsi que la persévérance font partie intégrante des qualités du développeur backend. Ceci est aussi valable pour tout travail qui se veut bien fait d’ailleurs. Il doit être méthodique et rigoureux pour ne pas s’adonner à un  codage flou ou souvent ne respectant pas les normes de codage classique. Aussi, pour mener à bien sa mission, il doit au préalable se munir de bagages informatiques tels que les langages de programmation (php, java, python, ruby, javascript …), maîtriser les outils de gestion projet comme bitbucket, github ou gitlab. Les langages de programmation sont, de nos jours, accompagnés de frameworks rendant le codage plus simple et plus clair, le développeur doit avoir la main mise dessus. Parmi ces derniers on peut citer : 

  • Pour Java : Hibernate, Spring, Struts 
  • Pour Python : Flask, Django
  • Pour Php : Laravel, Symfony, CakePhp
  • Pour Javascript : Node js, Next js et Nest js

Etudes et formations pour devenir développeur backend

Pour exercer le métier de développeur backend, vous devez obligatoirement maîtriser déjà les bases de l’informatique. Ainsi, il existe plusieurs cursus pour devenir développeur backend. Le BTS serait, par exemple, un bon début à qui voudrait commencer. Vous pourrez par la suite approfondir vos connaissances avec une licence et même un master en informatique.

De plus, il existe des écoles spécialisées dans le domaine pouvant délivrer des diplômes et vous aider à devenir un bon développeur.

Au Sénégal, nous voyons que de plus en plus d’écoles de formation spécialisées dans le domaine du digital voient le jour. Parmi elles, il y a Bakeli, ESP, Simplon, Orange academy et bien d’autres.

Perspectives de carrière d’un développeur backend

Un développeur backend peut, pour être totalement autonome, s’orienter vers le frontend. En effet, il peut acquérir des compétences de développeur frontend et devient dès lors un développeur Fullstack

Avec des compétences en management, il pourrait évoluer vers un poste de tech lead où il aurait à encadrer une équipe de développeurs.

Un poste de chef de projet est aussi envisageable pour un développeur expérimenté qui voudrait prendre un peu de recul sur le codage.

Ceux-ci attestent que les perspectives sont nombreuses pour un développeur backend compétent avec une bonne expérience dans le domaine.

Salaire du développeur backend

La rémunération du développeur backend peut être définie par plusieurs facteurs tels que l’expérience, les compétences acquises, l’ancienneté du salarié, le nombre de frameworks maîtrisé ainsi que les technologies déjà utilisées. 

Le salaire est aussi défini en fonction des localités selon les besoins du pays et de la région.

Cependant, la rémunération est aussi dépendante du statut du développeur qui, à notre connaissance, sont le statut de développeur junior, junior expérimenté et le développeur sénior.