Un framework ou infrastructure logicielle en programmation informatique est un ensemble d’outils et de composants logiciels à la base d’un logiciel ou d’une application. En développement, quand vous commencerez  l’apprentissage du css, vous entendrez sûrement parler de ces frameworks, notamment de bootstrap. On peut donc se demander s’il est nécessaire d’apprendre ces technologies pour avancer dans son apprentissage.

Pourquoi faut-il apprendre un framework css ?

Comme dit plus haut, un framework, et plus particulièrement Bootstrap, contient un ensemble de composants permettant de coder plus rapidement. Plus simplement, quand le développeur va commencer son site web, il disposera déjà de beaucoup de choses comme des classes, des boutons, des médias query déjà établis. Pas besoin de commencer à zéro et de tout coder. Utiliser et apprendre un framework peut être intéressant si vous avez besoin de concevoir des applications sans avoir de designs prédéfinis.

Les frameworks permettent aussi d’éviter certaines erreurs. Le développement web est riche, et il est parfois difficile de tout bien assimiler. Beaucoup de développeurs font des erreurs, mais des choses qui ne se font pas et qui pourraient être évité avec l’utilisation des frameworks.

Notez aussi que, en utilisant les classes de bootstrap, vous ne prenez pas de risques d’incompatibilité avec un navigateur et les futures évolutions du web.

Quels sont les frameworks css ?

En substance, un framework CSS comprend plusieurs feuilles de style CSS prêtes à être utilisées par les développeurs et les concepteurs Web. Les feuilles de style sont préparées pour être utilisées pour les fonctions de conception Web standard : définition des couleurs, de la mise en page, des polices, des barres de navigation, etc. En règle générale, les feuilles de style sont prises en charge et étendues par d’autres technologies de script telles que SASS et JavaScript.

Avec un framework CSS, l’utilisateur dispose d’une feuille de style CSS complète et il lui suffit de coder le code HTML avec des classes, une structure et des identifiants précis pour configurer une page Web. Le framework contient déjà des classes intégrées pour les éléments de site Web courants – pied de page, curseur, barre de navigation, menu hamburger, mises en page basées sur des colonnes, etc. Parmi les frameworks, on peut citer :

  • Bootstrap

Développé par Jacob Thornton et Mark Otto chez Twitter en tant que cadre pour promouvoir la cohérence entre les outils internes, Bootstrap est un cadre open source contenant des modèles CSS et JavaScript pour les composants d’interface. Bootstrap est connu pour populariser l’accent mis sur la conception réactive  parmi les développeurs Web. Il a promu le concept désormais omniprésent de mobile-first et a fourni les bons outils pour sa mise en œuvre facile. Il l’a fait en introduisant une grille – partitionnant l’écran en colonnes (invisible à l’œil de l’utilisateur final). Avec Bootstrap, les développeurs n’ont pas à créer de projets séparés pour ajuster un site pour des tailles d’écran plus petites. Ils ont juste besoin d’incorporer les classes Bootstrap nécessaires, et la conception s’ajuste d’elle-même.

Pourquoi choisir Bootstrap ?

l’écosystème de Bootstrap est inégalé. Il offre, prêt à l’emploi, une vaste bibliothèque de mises en page, de thèmes, d’éléments d’interface utilisateur, de panneaux, de modaux, de boutons, d’alertes, de cartes, etc., que les développeurs et les concepteurs peuvent choisir et mettre en œuvre.

Lors de l’utilisation de Bootstrap, les concepteurs peuvent simplement écrire leur code HTML, inclure les classes CSS pertinentes et obtenir la réactivité du site Web. Ils n’ont pas à passer du temps à s’adapter à l’incompatibilité du navigateur, au positionnement CSS, etc.

Lorsqu’un acteur commercial important soutient un projet open source, les utilisateurs peuvent être assurés qu’il est là pour rester et qu’il suscite une grande confiance parmi les personnes qui connaissent l’industrie. Le fait que Bootstrap soit né et soutenu par Twitter établit son efficacité.

  • Tailwind css

La documentation officielle de Tailwind CSS le décrit comme un “framework CSS d’abord utilitaire” qui est livré avec des classes équipées pour créer des conceptions d’interface utilisateur personnalisées directement dans le balisage des utilisateurs. Il est pratique d’implémenter un style en ligne pour créer une interface utilisateur époustouflante sans écrire de CSS.

L’une des bibliothèques CSS utilitaires les plus populaires qui existent, Tailwind CSS offre des avantages significatifs pour la conception Web. Fait intéressant, il a fallu Adam Wathan (le créateur de Tailwind) pour convaincre le monde pourquoi le css basé sur les utilitaires l’emporte sur le css sémantique Mais finalement, suffisamment de développeurs l’ont suffisamment cru pour commencer à utiliser Tailwind, et maintenant il est utilisé assez fréquemment pour figurer sur des listes comme celle-ci.

L’image qui suit montre a quelle point  tailwind css peut offrir une interface utilisateur époustouflante

Pourquoi choisir Tailwind CSS ?

Tailwind CSS est livré avec une configuration par défaut, mais il peut être remplacé par un fichier tailwind.config.js. Cela permet une personnalisation facile du style, des thèmes, de l’espacement, des palettes, etc. Utilisez les utilitaires de Tailwind pour faciliter la gestion de projet et développer un site Web qui ravira les clients.

Les utilisateurs peuvent réduire le nombre de noms de classes . Il est livré avec des modèles d’utilitaires communs pour répondre aux exigences standard : spécification et organisation des classes, classes en cascade, etc. En termes simples, la création de composants personnalisés devient tellement plus simple. Au lieu de coder en dur, utilisez simplement la fonction thème() pour dériver les valeurs des fichiers de configuration.

PurgeCSS réduit la taille des fichiers en analysant le code HTML et en éliminant les classes non utilisées. En combinaison avec Tailwind CSS, cela est particulièrement utile. Au fur et à mesure qu’un projet se développe, la taille des fichiers CSS qui l’accompagnent augmente également. L’optimisation via PurgeCSS réduit et nettoie la taille du fichier CSS, ce qui le rend infiniment plus gérable, en particulier avant le déploiement.

  • Materialize Css

C’est un framework frontal réactif basé sur la conception matérielle avec des          collections de composants d’interface utilisateur avec des effets minimaux sur lesquels les utilisateurs peuvent facilement attirer.

Pourquoi choisir Materialize CSS ?

La page de documentation de Materialize est très complète et assez facile à utiliser. La bibliothèque comprend ainsi des fonctionnalités avancées et spécialisées telles que des cartes, des dispositions de colonne, de spinners, des curseurs, de la typographie, des onglets, etc.

 Materialise est entièrement réactif sur les tablettes et les mobiles. Il est facile à apprendre et une excellente documentation est fournie. Ce cadre bénéficie d’un large soutien de la part de la communauté et d’excellents retours positifs. Materialize CSS vous permet de personnaliser les options avec un ensemble impressionnant de collections de couleurs.

Le GitHub de Materialise répertorie plus de 3 800 commits et 500 contributeurs. Il est donc utilisé par la communauté des développeurs dans le monde.

Quelles sont les limites des frameworks css ?

Les outils devraient être intuitifs, mais s’ils ne le sont pas, vous devez passer du temps pour apprendre à les utiliser, temps qu’ils étaient censés vous faire économiser.

Les frameworks devraient être simples à utiliser, à étendre, mais s’ils ne le sont pas, vous passez du temps à comprendre les rouages internes, et je ne parle pas des outils et/ou framework qui font croire au premier venu qu’il peut tout faire simplement. Il y a quand même des concepts élémentaires à intégrer avant (temps de formation/expérience).

Il n’est pas si facile de personnaliser les frameworks comme vous pourriez le penser. Certains frameworks vous obligeront à les utiliser plusieurs fois, ce qui n’est pas idéal lors de la création de CSS. Et devoir remplacer les styles par défaut, c’est comme créer votre propre CSS depuis le début.

Voilà, c’étaient pour nous le TOP 03 des frameworks CSS pour des interfaces attrayantes. Nous espérons que cet article vous a désormais donné les clés pour choisir votre framework de travail.

N’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire.

Likez, commentez, partagez à vos proches.