L’identité visuelle est sur l’aspect pratique retranscrite et transposée sur un document que l’on appel “charte graphique”. C’est un document clé qui détaillera la composition et les conditions d’utilisation des fondamentaux.

L’objectif premier de cette charte graphique est de décliner fidèlement une identité visuelle via tous les canaux de communication et donc sur tous les supports digitaux et papiers de votre entreprise.

  • site web et application,
  • e-mails et newsletter,
  • documents de présentation (powerpoint, slides, docs)
  • visuels et bannières web,
  • documents commerciaux ou financier web et print,
  • objets de communication (matériel de bureau par exemple) et PLV,
  • cartes de visites,
  • articles publicitaires print (flyers, dépliants, plaquettes commerciales, brochures).

Les éléments qui constituent l’identité visuelle sont donc les suivants :

Le logo : élément graphique fondamental, il est original, unique, intemporel et déclinable en version monochrome. Sa symbolique est clé car le logo est le coeur de votre retranscription de marque.

Les couleurs : tout comme pour la police d’écriture, les secteurs d’activités possèdes leurs codes couleurs. Seule une analyse de la marque et des recherches graphiques permettent de déterminer les limites et extrapolations possibles. L’harmonie des couleurs choisies doit également se faire via la palette chromatique pour respecter l’équilibre.

Les polices : dans les textes des documents print et web, il peut y en avoir plusieurs, exploitées avec différentes typographies et doit faire références aux hiérarchies et tailles correspondant. Chaque secteur possède des codes spécifiques qui sont reconnaissables. La maîtrise de la police sur le web est quelque peu différente du print, et des règles d’utilisation s’applique là aussi (ex : surlignage, gras, italique, etc)

Les formes et les signes : ils constituent une cohérence graphique et donne le ton pour une reconnaissance rapide.

La mise en page, les marges et les emplacements : sur le web comme pour le print, les communications doivent être uniformes et cohérentes. Ce a quoi contribue la définition de la mise en page.

Les visuels clés : les visuels clés sont les illustrations qui définissent la marque et qui seront mis en avant sur les supports auxquels ils pourront être destinés.

L’importance de l’identité visuelle pour l’entreprise

L’identité visuelle est quelque chose de très important pour chacune des sociétés existantes, car si elle est impactante, elle permet à l’entreprise de se mettre en valeur et, d’accroître sa notoriété. L’identité visuelle, c’est aussi le reflet de ses activités et ses objectifs .

Contrairement aux idées reçues, l’identité visuelle d’une entreprise ne s’arrête pas au logotype seulement mais s’exprime par un choix de formes, couleurs, typographies, pictogrammes, et divers éléments composant l’univers graphique de la marque, ajusté de manière cohérente sur l’ensemble des supports de communication utilisés.

Autrement dit c’est la traduction et la représentation graphique de votre entreprise ou de votre marque. Elle doit représenter votre activité, vos services, vos valeurs, et doit pouvoir s’insérer et se décliner sur l’ensemble de vos outils de communication à savoir :

  • les « médias traditionnels » (presse écrite, télévision etc…) et WEB (réseau sociaux, publicité en ligne etc…)
  • les « hors médias traditionnels » (stand, salons, courrier postal etc…) et WEB (site internet, intranet, mailing, visio conférence etc …)

Ces derniers ont pour intérêt de symboliser votre univers de marque à travers les éléments graphiques et l’ensemble de signes.

Les règles de base à respecter pour créer votre identité visuelle

Les éléments constitutifs de votre identité visuelle découle directement de votre plateforme de marque. Ainsi il n’y a pas de liste précise d’éléments à réaliser : il n’y a pas de nombres d’éléments précis à représenter ou de limite mais il est essentiel de respecter tout de même des règles de bases.

Pour comprendre les éléments dont vous aurez besoin, il vous faudra vous poser les bonnes questions :

  • Qui sont vos personas, leurs habitudes et où les trouverez-vous ?
  • Quels sont les canaux de communication que vous utilisez ou utiliserez ?
  • Comment se définit le marché actuel ?
  • Qui sont vos concurrents ? Quels positionnements ont-il choisi ? et comment vous définiriez vous par rapport à eux ?

Ce sont déjà des grandes questions à travers lesquels vous trouverez bon nombre de sous analyses à réaliser et par conséquent, de réponses constructives voire déterminantes.

Maîtrisez la connaissance de vos personas, de votre secteur, de votre marché et de votre environnement pour savoir si vous êtes bien positionnés.

Par la suite, la retranscription de vos valeurs doit se faire par l’introduction d’un véritable expert graphique. Toute autre personne se pensant “apprenti sorcier”, prêt à définir une identité visuelle, se verra échouer.

La création graphique est non seulement un métier qui nécessite une grande expertise mais lorsqu’il s’agit d’accompagnement stratégique en identité visuelle, le défi est plus grand. Il ne suffit pas de connaître les dernières tendances et les bonnes pratiques, ce qui, déjà en soient, sont des compétences clés ; mais il faut savoir s’imprégner ses enjeux et de la stratégie d’une marque.